Notre classement des sites de rencontres a été réalisé en respectant plusieurs critères dont la popularité, les fonctionnalités ainsi que l’interface utilisateur qui font partie des éléments pris en compte, mais les avis et témoignages des utilisateurs entrent aussi en jeu et occupent même une place importante dans la notation de chaque site de rencontre. Pour bien choisir son site de rencontre, nous vous conseillons de lire les nombreux avis disponibles sur notre comparatif, ils vous donneront une idée précise sur les avantages et inconvénients du site ainsi que sur les divers problèmes rencontrés par les membres. Nous remercions par ailleurs les utilisateurs qui contribuent à alimenter chaque avis de site de rencontre dans le but d’éclaircir les autres, pour notre part, nous ne sélectionneront que les témoignages pertinents et rédigés correctement.


– Rencontre Montréal : indiquer la ville est très bien pour vous situer mais nous aurions besoin de connaître réellement ce qui vous fait envie. N’hésitez donc pas à préciser l’endroit d’où vous venez : Sherbrooke, Abitibi, Saguenay, Laval, Longueuil, Saint-Laurent, Laurentides, Gatineau, Lanaudière, Outaouais, Témiscamingue, Trois-Rivières, Chicoutimi, Drummondville… Nord, sud, est, ouest, peu importe, toutes les zones sont couvertes. Et préciser votre lieu de résidence vous permettra de faire des rencontres locales au Canada.

Son implantation en France n'a pas empêché OkCupid de garder une coloration anglo-saxonne. De quoi en faire l'une des applications de rencontre préférée des jeunes urbains. Au moment de l'inscription, pas moins de douze alternatives sont proposées pour définir son orientation sexuelle: homosexuelle, hétéro et même sapiosexuelle. La même flexibilité est accordée au genre. Il est en effet possible de se définir comme androgyne, transgenre ou "intersex".  
La question, c’est de savoir si ça marche vraiment, ou pas, n’est-ce pas? Impossible à dire, pensez-vous sûrement. Comme moi, d’ailleurs, jusqu’à ce que j’assiste à la conférence d’ouverture de l’événement CHI 2018, qui se tient toute la semaine au Palais des Congrès de Montréal. Le conférencier était nul autre que Christian Rudder, cofondateur d’OkCupid, un site de rencontres américain qu’il a vendu en 2011 à IAC, détenteur du site Match.com, pour la somme de 90 M$ US. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il avait des données renversantes à partager avec nous...
×