Fraîchement arrivé sur le marché des sites de rencontres, Disons Demain est spécialisé dans les rencontres entre célibataires de plus de 50 ans. L'âge n’est donc plus un tabou, fini de mettre une photo de profil où l’on avait à l’époque quelques années de moins ou de se faire zapper car on a eu l'honnêteté de mettre une photo de soi récente. L'âge ne doit pas être un frein à la relation amoureuse et c’est de ce constat qu'est né Disons Demain.

Pour Daphné Marnat et Barbara Cassin, « l'existence et le succès des sites de rencontres reflètent une société de solitaires, seuls face à la constitution de leur réseau social et amoureux, vivant dans un espace temps limité où l'efficacité règne en maître : pas de temps à consacrer à une drague hasardeuse dans des bars devenus trop chers. Pas envie de se prendre une claque ou un vent, d'ailleurs on a même perdu l'habitude de regarder autour de soi : « J'ai découvert mon voisin sur CelibParis, et vous ? » (slogan-affichage dans le métro de celibparis.com). Ces sites montrent combien la consommation a pénétré les sphères les plus intimes : les rapports aux autres, avec la nécessité de se constituer immédiatement un cercle de relations important dès que l'on arrive quelque part, et le rapport à l'autre, avec le couple comme deux partenaires de consommation qui s'associent sur des loisirs partagés. Et quand on va jusqu'au bout, avec un cynisme de bon ton, on affiche que l'autre est un objet de consommation, mais en tenant compte de l'époque qui a renversé les rôles puisque c'est la femme qui est devenue le client, voire le prédateur : « au supermarché des rencontres, les femmes font de bonnes affaires » dit AdopteUnMec.com262 ».
Les sites de sorties peuvent par ailleurs être orientés rencontres amoureuses : en plus de Meetic.fr ou AttractiveWorld.net, qui organisent des soirées entre célibataires169, on compte en France VoyonsNous.fr170,171, LoisirsEntreNous.asso.fr, CPourNous.com, Asso-Des-Solos.fr, Happy-Friends.fr, SoireesdAnnie.com, Wouf.it (pour les gays)172; LoveStruck.com au Royaume-Uni ; aux États-Unis, HowAboutWe.com permet aux célibataires de se rencontrer à partir d’une envie de sortie commune173,174,175,5.
On peut également citer ici Adopte un mec , plus original mais toutefois assez sérieux. En fonction de votre profil, les sites sérieux les plus adéquats pour vous diffèrent. Cependant, une autre tendance se dégage en ce moment. En se positionnant comme un Anti-Tinder , le site de rencontre sélectif Attractive World souhaite donner à ses utilisateurs la possibilité de nouer de vraies relations amoureuses.

Beaucoup de célibataires s’inscrivent également sur les sites de rencontres pour trouver le partenaire idéal. Bien évidemment, il n’y a pas de mal à avoir une idée de profil en tête, mais cela n’empêche pas de s’ouvrir à d’autres possibilités. L’erreur, c’est toujours jouer la carte de l’amitié lorsqu’une personne est sympathique, mais qu’elle ne remplit pas tous nos critères. Il ne faut pas oublier qu’il n’y a pas de perfection en amour et, d’ailleurs, les rencontres en ligne ne sont pas tellement favorables au coup de foudre. Au contraire, il faut nouer des relations avant de trouver LA bonne personne.

Si leur nombre explose, ces utilisateurs sont aussi de plus en plus exigeants. Suivant l'adage "qui se ressemble, s'assemble", un grand nombre de sites proposent un service de "matchmaking". Chaque membre remplit un questionnaire plus ou moins détaillé lors de son inscription, allant de "Votre style musical préféré" à "Si vous deviez vous décrire en trois mots" voire "En quelle couleur voyez-vous la vie?".  
One of the otherwise paid-for features is access to chatrooms like “Naughty but Nice” and “Meet Me,” which each respectively let users get to know each other by sharing their more intimate qualities and set up meets based on proposed date ideas. Other perks are being able to view other profiles undetected and to send “Flirtcasts” -- open-ended personalized messages directed at the Flirt pool. 
Signing up to Flirt.com is fairly straightforward and isn’t unlike signing up to any other social networking site. You can either choose to sign up for free or go for the paid account, but the process is the same in both cases. After activating your account via email, you’ll be prompted to choose a screenname and create an informal status describing your current state of mind -- this is what other members will see when your profile shows up in search. This is also when you’re asked to define what geographical area, gender and age-range you want to browse. The last step is to upload a profile picture, and then you’re off to the races. 
Malgré tout, l'application tente de remédier au problème de la drague parfois agressive expérimentée sur Tinder. Ici, ce sont les filles qui entament la conversation. Si elles ne le font pas sous 24 heures, la connexion disparaît. Le but? Empêcher d'avoir de nombreux "matchs"...et aucune conversation. Application de niche pour l'instant, Bumble touche une population branchée. Il s'agit de se distinguer, de ne pas envoyer de messages types, bref d'afficher sa personnalité.  
La question, c’est de savoir si ça marche vraiment, ou pas, n’est-ce pas? Impossible à dire, pensez-vous sûrement. Comme moi, d’ailleurs, jusqu’à ce que j’assiste à la conférence d’ouverture de l’événement CHI 2018, qui se tient toute la semaine au Palais des Congrès de Montréal. Le conférencier était nul autre que Christian Rudder, cofondateur d’OkCupid, un site de rencontres américain qu’il a vendu en 2011 à IAC, détenteur du site Match.com, pour la somme de 90 M$ US. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il avait des données renversantes à partager avec nous...
×