Proximeety est un site grand public, à l’image de la population, avec une base d’inscrits majoritairement hétéro. Mais le réseau Proximeety ne se limite pas seulement à un site de rencontre généraliste ; il compte aussi plusieurs autres site indépendants et ciblés sur des communautés plus spécifiques (rencontres gays, rencontres lesbiennes, ou rencontres séniors, par exemple). Dans tous les cas, la seule obligation à l’inscription est d’être majeur.
N’étant pas autant réputé que Meetic ou Elite Rencontre, DisonsDemain se situe tout de même en première position des meilleurs sites de rencontre séniors. Avec son interface facile à utiliser et intuitive, il permet aux seniors de pouvoir profiter d’une belle expérience. Sa base de profil n’est pas gigantesque à cause de son arrivée tardive mais le savoir-faire du groupe Meetic se voit.

Ces sites sont spécialisés pour les personnes de gauche (Gauche-Rencontre.com), de droite (Droite-Rencontre.com)13, écologistes ; (Amours-Bio.com et GreenLovers-Rencontre.com en France5, GreenSingles.com aux États-Unis)14. En Amérique, il existe également des sites de rencontres destinés aux libertariens (RonPaulSingles.com15) ou encore aux objectivistes (TheAtlasphere.com16) et même à Donald Trump (DonaldDaters.com).
Tous les inscrits sont sur le site pour lâcher prise. Chacun laisse exprimer ses envies les plus profondes sans aucun tabou. Que vous soyez un homme ou une femme célibataire, un couple hétérosexuel ou homosexuel, que vous soyez bisexuel, transgenre ou transsexuel, tout le monde trouvera son bonheur. Aucun complexe à avoir, la liberté totale est de mise sur flirtavecmoi.ca. Pour en apprendre un peu plus sur une personne, cliquez sur son profil et vous découvrirez où elle vit, ce qu’elle recherche. Chaque membre décrit sa propre personnalité ainsi que son partenaire idéal. Il précise ses intérêts et ses caractéristiques afin de faciliter les rencontres. Si un profil vous séduit, envoyez juste un clin d’œil. Cette démarche discrète est très utilisée. Si l’attirance est réciproque, attendez-vous à avoir très rapidement un premier contact avec cette personne.
Ces dernières années et plus particulièrement au Québec, face à l'hyperconnectivité des gens, les sites de rencontres en ligne ont connu un boom significatif. Grâce à cela, faire des rencontres est devenu beaucoup plus facile et pour cela, il vous suffit simplement de rester confortablement dans votre canapé. Tapez sur Internet "site de rencontres en ligne au Québec" et vous verrez le nombre hallucinant de possibilités de rencontres qui vous seront proposées. Toutefois, il n'est pas évident de faire le tri entre les bons sites fiables et les sites plus obscurs. C'est pour cela que nous avons fait le travail pour vous et que nous avons sélectionné les 10 meilleurs sites de rencontres au Québec.
Le meilleur endroit pour se rencontrer à un premier rendez-vous est un lieu décontracté où vous serez à l'aise tous les deux. Le rendez-vous doit rester bref, puisqu'il s'agit d'une première rencontre. C'est donc davantage un aperçu de ce que vous êtes tous les deux qu'un rendez-vous amoureux. Ajouter de la romance au premier rendez-vous, c'est ajouter une pression inutile.

Et qu'un homme qui cherche l'amour pourra faire de vraies belles rencontres sur Adopte un Mec. Parship, c'est un peu le concurrent direct de eDarling. Autrement dit, un site qui s'adresse aux hommes de plus de 30 ans qui cherchent le grand amour. Le site permet de faire des rencontres sérieuses et concrètes assez facilement, d'autant que les profils des personnes inscrits sont plutôt qualitatifs.

Les sites de rencontres en ligne ont littéralement révolutionné les moyens de communication entre célibataires du monde entier. Ils vous permettent de faire un tri des personnes qui pourraient vous convenir et des personnes qui, au contraire, sont totalement incompatibles avec vous. Trouver le partenaire idéal en ligne est faciliter par les multiples outils de recherche mis à votre disposition. C'est le terrain privilégié par celles et ceux qui veulent faire de nouvelles rencontres au Québec.
Lorsqu’à chaque profil payant correspond un abonnement, les utilisateurs tiennent bien davantage à leur e-reputation que lorsqu’en créer de nouveaux ne leur prend qu’un clic. Sur un site payant, l’anonymat n’est plus aussi absolu malgré l’existence de pseudos : lorsqu’on tient à son image, qu’elle soit virtuelle ou réelle, on ne se permet plus de faire n’importe quoi. Il y a donc beaucoup plus de chances de trouver des utilisateurs courtois et sérieux sur un site payant que sur un site gratuit, tout simplement parce qu’ils se sont davantage investis dans la création de leur profil. Les timides profiteront peut-être mieux d’un accueil chaleureux dans une communauté où chacun tient à l’image qu’il renvoie, et risqueront moins de se sentir agressés par un commentaire désobligeant.

Même si les premiers échanges se font en ligne, il ne faut pas non plus oublier de maintenir une certaine distance. On peut parfaitement s’envoyer des messages régulièrement, mais il faut savoir respecter le rythme de l’autre. S’il ne répond pas immédiatement à un message, il ne faut surtout pas le bousculer, mais attendre sa réponse. Même s’il s’agit de messages mignons, ce genre de chose peut étouffer à la longue, surtout à l’aube d’une relation. La personne est peut-être souvent occupée ou a tout simplement envie de se sentir libre, et il est très important de ne pas toucher à cet espace personnel. D’ailleurs, si l’on bombarde notre interlocuteur de messages tous les jours, il va sûrement penser que l’on n’a pratiquement rien à faire de nos journées. Ce qui n’est pas du tout favorable en matière de séduction.
Ceux qui ont vécu des moments suffisamment difficiles en couple pour appréhender de nouvelles rencontres savent que cette appréhension fait obstacle à leur recherche amoureuse, mais ne soulage pas pour autant les affres de la solitude. Le monde des rencontres en ligne leur apporte un cadre rassurant, car les rencontres s’y font de manière très progressive : on échange d’abord à l’abri d’un écran, puis la communication passe par le biais du téléphone, avant de passer à la rencontre réelle. De plus, on a toujours quelque chose d’intéressant à dire à quelqu’un que l’on rencontre pour la première fois quand on s’est préparé par l’échange de nombreux mails.

Si l’on s’inscrit sur ces sites pour faire des rencontres, il arrive également que l’on n’ose pas s’y intégrer totalement. Pour différentes raisons, dont la timidité ou la peur, certains d’entre nous hésitent notamment à mettre leur vraie photo dans leur profil ou préfèrent se cacher derrière un personnage fictif. Dans ce cas, il ne faut pas espérer grand-chose de son inscription, car les membres de ces portails prennent vraiment le temps de tout examiner avant de s’ouvrir à des échanges. Si le test de personnalité n’est pas non plus rempli correctement, les profils suggérés peuvent ne pas correspondre aux attentes réelles de chacun. Ainsi, ce qu’il faut garder en tête, c’est que si l’on veut nouer des relations sérieuses, il faut être vraiment sérieux, à tout point de vue.
Bons points: On fonctionne avec la géolocalisation des partenaires potentiels. On y voit défiler des profils d’utilisateurs à proximité. On balaie ceux qui nous plaisent vers la droite et les autres, vers la gauche. Une notification nous confirme les attirances communes. Il y a énormément de monde sur Tinder, donc beaucoup de choix. On aime aussi que personne ne puisse nous contacter tant qu’on n’a pas aimé son profil.
×