On retrouve le principe de rencontre par affinités, pour vous mettre en contact uniquement avec des personnes avec qui vous avez des points communs. C'est efficace, même si la rencontre amoureuse perd ici un peu de sa magie, tant aucune place ne semble être accordée au hasard. L'inscription gratuite permet d'accéder aux fonctionnalités de base, mais il faudra vous acquitter de l' abonnement mensuel de 29,90 euros pour profiter pleinement de Parship et faire de vraies rencontres.
C’est aussi un moyen de montrer aux hommes le potentiel du site en terme de contact entre célibataires des deux sexes : Une meilleure chance de trouver un compagnon parfait pour ces messieurs. La tranche d’âge de Flirtavecmoi est généralement de 18 à 34 ans, parfois un peu plus vieux. En général, les gens sur ce site sont ouverts et enthousiastes à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes.

Les rencontres sur la plateforme se font, par ailleurs, via un système de matchmaking. Grâce au test de personnalité, qui aborde le relationnel, la sensibilité, la sociabilité, la flexibilité et l’organisation, les membres du portail peuvent retrouver facilement des profils qui leur correspondent. Elite Rencontre leur propose des contacts compatibles régulièrement et permet, en prime, de réaliser des recherches par critères, notamment par région. Selon de nombreux témoignages, les célibataires de 30 ans et plus ont été satisfaits du service du site, et certains d’entre eux le qualifient, d’ailleurs, comme étant le meilleur site de rencontre sur la toile. L’abonnement sur le portail peut se faire à partir de 19,90 € par mois.

Les meilleurs sites de rencontre vous livrent des outils et fonctionnalités efficaces qui permettent de cibler vos recherches et de vous mettre en relation directement avec les bons profils de personnes que vous recherchez. Certains sites de rencontre offrent même la possibilité de remplir un test de personnalité, si cette idée vous plait, orientez-vous vers les sites de rencontres par affinités. De plus en plus de monde utilisent à un moment de leur vie un site de rencontre ou une application pour rencontrer quelqu’un sur internet, la facilité de mise en relation est le principal atout que l’on peut y trouver.

Le principe est simple et séduisant sur le papier. Discuter avec des personnes croisées près de chez soi, c'est toujours sympa. Mais lorsque l'on tombe sur une personne capable de vous suivre à la trace et d'arpenter les rues de votre quartier en long en large et en travers dans l'espoir de vous retrouver sur Happn, il y a de quoi devenir parano.
Les sites de rencontres, comme les réseaux sociaux tels que Facebook, Twitter, Google+ ou LinkedIn, souhaitent s'intégrer et s'imposer dans la Toile. Pour ce faire, ils développent l'interopérabilité afin de créer des passerelles entre eux et d'autres sites disposant d'une base de données clients propice au développement commercial231,232. Un site de rencontres comme Badoo ou Zoosk va alors faire partie des nombreuses sollicitations sur lesquelles un internaute peut cliquer par inadvertance quand il visite son compte Facebook. C'est ainsi qu'un bon nombre de personnes se sont retrouvées malgré elles inscrites et référencées sur des sites de rencontres. Cela a pu nuire à l'e-réputation de certaines d'entre elles, comme ce prêtre qui a dû renoncer à sa paroisse233. La désinscription n'est pas aisée, et même après, vous pouvez continuer à y être référencé. Plusieurs plaintes contre Badoo ont été déposées auprès de la CNIL234,235.
Soyez aussi constamment attentif à tous les signes subtils qui peuvent vous mettre la puce à l’oreille : si la personne pose des questions indiscrètes, vous met légèrement mal à l’aise en répondant ou en agissant de manière brusque ou imprévue, ou se montre trop insistante pour vous raccompagner alors que vous souhaitez clore l’entretien, méfiez-vous avant d’accepter un nouveau contact. Ne renouvelez l’expérience que si la personne vous a mis à l’aise et que vous avez réellement envie de la revoir.
Pour Daphné Marnat et Barbara Cassin, « l'existence et le succès des sites de rencontres reflètent une société de solitaires, seuls face à la constitution de leur réseau social et amoureux, vivant dans un espace temps limité où l'efficacité règne en maître : pas de temps à consacrer à une drague hasardeuse dans des bars devenus trop chers. Pas envie de se prendre une claque ou un vent, d'ailleurs on a même perdu l'habitude de regarder autour de soi : « J'ai découvert mon voisin sur CelibParis, et vous ? » (slogan-affichage dans le métro de celibparis.com). Ces sites montrent combien la consommation a pénétré les sphères les plus intimes : les rapports aux autres, avec la nécessité de se constituer immédiatement un cercle de relations important dès que l'on arrive quelque part, et le rapport à l'autre, avec le couple comme deux partenaires de consommation qui s'associent sur des loisirs partagés. Et quand on va jusqu'au bout, avec un cynisme de bon ton, on affiche que l'autre est un objet de consommation, mais en tenant compte de l'époque qui a renversé les rôles puisque c'est la femme qui est devenue le client, voire le prédateur : « au supermarché des rencontres, les femmes font de bonnes affaires » dit AdopteUnMec.com262 ».
S’il est possible de profiter des offres gratuites pour voir quelle plateforme vous convient le mieux, plus une plateforme a de membres payant une mensualité, moins vous risquez toutefois de connecter avec des profils abandonnés par des clients ayant trouvé l’amour. Plusieurs sites sont aussi entièrement gratuits, se limitant aux revenus des publicités qu’ils affichent.

> Le même âge. Lorsqu’on recoupe toutes les données disponibles (pas seulement les réponses au questionnaire, mais aussi les profils sur lesquels elles cliquent, ou encore leur façon d’en parler en ligne), on voit clairement que les femmes ont un faible pour les hommes qui ont à peu près leur âge. Ex.: une femme de 25 ans cherchera avant tout un homme de 26 ans; une femme de 30 ans, un homme de 30 ans; une femme de 40 ans, un homme de 38 ou 39 ans.

×