Des travaux ont été menés sur la véracité des profils déclarés sur les sites de rencontres200. Ces études ont par exemple trouvé des différences dans le genre des personnes, les hommes mentant plus sur leur taille et les femmes sur leur poids201. L'équipe de modération est présentée par Gleeden comme « la plus intransigeante202 ». Cependant, de nombreux profils faux ou fantaisistes sont présents sur le site, certains profils sont laissés à l'abandon parfois depuis 5 ans203. Gleeden revendique malgré tout une politique de « membres réels », avec derrière chaque profil, une personne réelle.


Si les sites généralistes sont destinés aux célibataires, d'autres sont destinés aux personnes mariées (123-infidele.com, Gleeden.com et Idilys.com en France ; illicitEncounters.com au Royaume-Uni, AshleyMadison.com dans le monde69,70), divorcées avec enfants (SingleParentMeet.com43 aux États-Unis) ou veuves (RevivreA2.fr71,72,73 en France ; JustWidowerDating.com au Royaume-Uni et aux États-Unis)5.

↑ a b c d e f g h i j k l m n o p q r s t u v w x y z aa ab ac ad ae af ag ah ai aj ak al am an ao ap aq ar as at au av aw ax ay az ba bb bc bd be bf bg bh bi bj bk bl bm bn bo bp bq br bs bt bu bv bw bx by bz ca et cb Les sites de rencontres donnés en exemple dans cet article sont cités par ordre décroissant d'audience d'après le classement fourni par Alexa. Mise à jour : 2014.


Avec une mode à la hausse pour les sites de rencontres par affinités, les célibataires ne manquent pas de choix afin d’effectuer des rencontres sérieuses. Pour les plus coquins, il y a aussi des sites adaptés à des rencontres pour le désir charnel. La plupart du temps, ces derniers proposent des applications pour permettre la rencontre d’un(e) partenaire, même durant un déplacement. Ces applications de rencontre en ligne tentent au mieux d’être en harmonie avec les temps modernes d’une société continuellement connectée. Signalons que même si beaucoup ne demandent pas que vous soyez inscrit sur la plateforme en version bureau, pour d’autres, cela s’avère être totalement indispensable.
La question, c’est de savoir si ça marche vraiment, ou pas, n’est-ce pas? Impossible à dire, pensez-vous sûrement. Comme moi, d’ailleurs, jusqu’à ce que j’assiste à la conférence d’ouverture de l’événement CHI 2018, qui se tient toute la semaine au Palais des Congrès de Montréal. Le conférencier était nul autre que Christian Rudder, cofondateur d’OkCupid, un site de rencontres américain qu’il a vendu en 2011 à IAC, détenteur du site Match.com, pour la somme de 90 M$ US. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il avait des données renversantes à partager avec nous...
×