Un site gratuit compte sur la publicité (qui peut l’envahir jusqu’à un point désagréable) pour couvrir ses coûts de fonctionnement et d’hébergement ; mais comme les revenus qu’elle génère ne sont pas très élevés, le site risque de ne pas pouvoir assumer certains services. Un site payant peut utiliser le revenu de ses abonnement pour générer des emplois, comme un service de modération qui assurera l’élimination des faux profils, des personnes au comportement abusif et des arnaqueurs, ou qui répondra aux demandes d’aide. Sur un site gratuit, vous serez livré à vous-même pour détecter les mauvaises intentions. Le projet « Vigilove » du site LoveConfident permet aux femmes de ficher les pseudos de personnes qui leur ont valu de mauvaises expériences ; aller y vérifier à qui l’on a affaire peut éviter bien des déboires si l’arnaqueur n’a pas changé de pseudo entre-temps.
Dans une société où l’insécurité règne, il est également plus dur de nouer des relations. Soyons réalistes, lorsque l’on se fait aborder par un ou une inconnu(e) dans la rue ou dans un bar, on n’est jamais sûr et, la plupart du temps, on préfère ne pas réagir. Et pourtant, sur les sites de rencontre, on a largement le temps de faire des échanges, sans avoir à prendre des décisions hâtives. Les hommes comme les femmes peuvent ainsi être plus sereins, dans la mesure où ils ont déjà pu analyser le profil de « l’autre » avant de se rencontrer directement.
Les sites de rencontres peuvent présenter des avantages comme des inconvénients. C’est tous ces paramètres qui permettent d’effectuer un comparatif pertinent afin de savoir quel est le meilleur portail de rencontres 2019. Maintenant que vous avez pris connaissance des offres de chacun de ces sites, vous devez faire un choix. En effet, il faut choisir le ou les portails vous semblant le meilleur et le mieux adapté à vos envies et besoins. Lancez-vous à la recherche du grand amour sans patienter une seule seconde !
La question, c’est de savoir si ça marche vraiment, ou pas, n’est-ce pas? Impossible à dire, pensez-vous sûrement. Comme moi, d’ailleurs, jusqu’à ce que j’assiste à la conférence d’ouverture de l’événement CHI 2018, qui se tient toute la semaine au Palais des Congrès de Montréal. Le conférencier était nul autre que Christian Rudder, cofondateur d’OkCupid, un site de rencontres américain qu’il a vendu en 2011 à IAC, détenteur du site Match.com, pour la somme de 90 M$ US. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il avait des données renversantes à partager avec nous...
×