Sur Internet, une personne peut prétendre être quelqu’un qu’elle n’est pas réellement. Surtout, sur les sites de rencontre gratuits (comme JeContacte) – le monde est rempli d’escrocs. Donc, si quelqu’un vous demande de l’argent, n’envoyez rien – jamais. Ces personnes peuvent mettre une photo d’un autre individu et écrire une biographie imaginaire. En conséquence, soyez prudent, ne vous engagez pas dans une relation intime sans rencontrer la personne dans la vraie vie (et dans un endroit public).
De plus, pour éviter tout « fraudeur romantique en ligne », nous vous recommandons de ne pas tomber amoureux à travers l’écran de l’ordinateur. Plutôt, rencontrez cette personne, ne serait-ce que pour un café. Au final, une relation entre deux personnes fonctionne grâce à l’alchimie physique et non pas juste à travers un échange de mots via écrans interposés.
Il est donc important de s'intéresser à ce que chaque site propose à ses utilisateurs. Regardez le slogan du tchat en question, parle-t-il de rencontre sérieuse? Le service se définit-il lui-même comme un site de rencontre sérieux? … Toutes ces questions sont à se poser avant de décider de s'inscrire sur tel ou tel site, et c'est la seule façon de trouver le meilleur site de rencontre!
On ne la présente plus. Créée en 2012, Tinder est l'application phare du secteur. Principale raison de ce succès, son extrême simplicité. Il suffit de s'inscrire via Facebook et de créer un profil minimaliste avec son nom et au moins une photo. On définit ensuite le sexe et la tranche d'âge qui nous intéressent. A partir de ces informations, Tinder géolocalise les profils qui collent le mieux à notre requête. Il ne reste alors plus qu'à sélectionner ceux qui nous intéressent et à effacer ceux qui ne sont pas à notre goût. Dans le cas d'une validation mutuelle, le "match" ouvre alors les portes du chat en ligne. L'idée? "Mener à une rencontre immédiate et décomplexer la rencontre en ligne", expliquait en 2014 la cofondatrice de l'appli, Whitney Wolfe à L'Express Styles. À observer le succès croissant de Tinder chez les jeunes urbains actifs, le pari semble réussi.  
Sélectif et sérieux, Canadian dating a crée son propre système. A l'opposé de nombreux sites de rencontre, nous pensons qu'il est inutile de disposer de millions de membres pour rencontrer la bonne personne. A l'inverse, notre démarche est de regrouper avant tout des personnes en affinité et impliquées dans leur recherche. Les possibilités de belles rencontres sont alors décuplées!
Il est également indispensable de faire une bonne recherche sur Internet avant de s’engager à prendre un abonnement. Les mots-clefs « arnaque », « avis », « critique », « problème » ajoutés sur Google au nom du site sur lequel vous vous interrogez peut donner des résultats bien éclairants ! La première page des résultats Google, si elle ne permet pas d’obtenir une certitude absolue, donne une idée assez précise de ce qui se dit sur Internet à propos de ce site. Ainsi, on trouve beaucoup de critiques contre be2, Parship  ou unerencontre.com, que les internautes accusent souvent de pratiques peu reluisantes ; on peut par contre vérifier que d’autres sites jouissent d’une réputation sans tache.

M. Rudder est un matheux diplômé de Harvard. Sa passion, ce sont les statistiques et le savoir qu’on peut en tirer. Dès 2003, il s’est penché sur le cas des sites de rencontres qui, à l’époque, se contentaient de questionnaires en ligne pour suggérer différentes personnes a priori dignes de mention. «Je ne voyais pas comment de simples réponses à des questions pouvaient présenter la moindre fiabilité statistique. Ces données-là me semblaient clairement insuffisantes pour être exploitées», a-t-il dit.
×