Le nombre d’internautes présents sur un ou des sites de rencontre est en augmentation constante. Seulement, on y vient pour des raisons très diverses, de la simple curiosité à la recherche sérieuse de l’âme soeur. Sachez avec précision ce que vous attendez du site auquel vous allez vous inscrire. N’éliminez pas trop vite l’option « payant » au cas où vous en attendriez beaucoup : si vous êtes déçu par un site gratuit… vous en aurez eu pour votre argent. D’un autre côté, l’inscription à un site gratuit sera simple et vous ne vous creuserez pas la tête sur des questions de durée d’abonnement. Etes-vous prêt à passer beaucoup de temps sur votre site pour faire de vraies rencontres ? Vos critères sont-ils stricts ou ne cherchez-vous qu’une aventure d’une heure ? Allez-vous revenir sur le site après la première rencontre ? Ces questions vous permettront de savoir précisément à quel point vous souhaitez vous investir dans votre recherche.
C’est aussi un moyen de montrer aux hommes le potentiel du site en terme de contact entre célibataires des deux sexes : Une meilleure chance de trouver un compagnon parfait pour ces messieurs. La tranche d’âge de Flirtavecmoi est généralement de 18 à 34 ans, parfois un peu plus vieux. En général, les gens sur ce site sont ouverts et enthousiastes à l’idée de rencontrer de nouvelles personnes.
De nos jours, environ 1 couple sur 10 en France se sont formés grâce aux sites de rencontres. D’après une enquête de l’INED, les sites de rencontres seraient en 5ème position des moyens de trouver un(e) partenaire. Et la popularité des sites de rencontres ne cesse d’augmenter, car ils sont un moyen rapide et efficace pour faire de nouvelles connaissances. Chaque jour des milliers de célibataires s’inscrivent sur les sites de rencontres pour essayer de trouver le ou la partenaire qui leur correspond.
La plupart des sites proposent de rencontrer des gens au Québec, voire partout dans le monde. Certains sont très ciblés et s'adressent à des clientèles bien précises. En général, il n'est pas possible de consulter la liste des membres avant de s'inscrire. De plus, il vous faudra débourser entre 10 $ et 30 $ pour un abonnement mensuel. Voyons plutôt...
Certains reprochent aux sites de rencontre de vouloir se faire de l’argent sur le dos de personnes qui souhaitent juste communiquer entre elles, ou d’exploiter le sentiment de solitude des célibataires. Mais c’est oublier que la rencontre est quelque chose de concret, qui peut se révéler risqué : vous ne suivriez pas n’importe qui dans la rue dans l’espoir de vivre une passion torride avec un inconnu. Les sites payants emploient des modérateurs qui agissent comme les vigiles dans la « vraie vie », en calmant les disputes et en bannissant les individus violents, ainsi que des informaticiens qui rendent le site rapide et efficace. Gain de temps et encadrement proviennent d’un travail qui a un coût ; louer les services d’un garde du corps serait bien plus cher !

La question, c’est de savoir si ça marche vraiment, ou pas, n’est-ce pas? Impossible à dire, pensez-vous sûrement. Comme moi, d’ailleurs, jusqu’à ce que j’assiste à la conférence d’ouverture de l’événement CHI 2018, qui se tient toute la semaine au Palais des Congrès de Montréal. Le conférencier était nul autre que Christian Rudder, cofondateur d’OkCupid, un site de rencontres américain qu’il a vendu en 2011 à IAC, détenteur du site Match.com, pour la somme de 90 M$ US. Et le moins qu’on puisse dire, c’est qu’il avait des données renversantes à partager avec nous...
×